Passer aux informations produits
1 de 1

Croc

Noix de cajou salée (125 g)

Noix de cajou salée (125 g)

Prix habituel €3,75 EUR
Prix habituel €3,75 EUR Prix à sauver €3,75 EUR
Prix réduit ! Épuisé
Taxes incluses. Pas d'expédition.

30.02 €/ kg - 125 g

Légèrement grillées et salées, ces noix de cajou accompagnent ton apéro tout en douceur

Nous avons également des noix de cajou au poivre de kampot, au curry, au Tandoori et aux herbes de Provence.

Produit conditionné en bocal de 125 gr consigné (1€ récupérable).

Allergènesfruits à coque

fruits à coque

Ingrédients

Noix de cajou*, sel non raffiné, eau filtrée

Pour en savoir plus...

<p>Noix de cajou grillées à sec (125 gr)<br>Seule ou dans un mix de fruits secs ? Sucrée ou salée ? À l&#39;apéritif ou en encas ? Tout simple ou dans un plat ? C&#39;est la noix de cajou !<br>En somme, c&#39;est le Graal des granivores.</p>
<p>Petit plus : nous avons également des noix de cajou au poivre de kampot, au curry, au Tandoori et aux herbes de Provence. Enfin, tu peux retrouver les fruits secs au rayon fruits secs et d&#39;autres produits de la marque Croc au rayon Epicerie salée</p>
<p>La noix de cajou peut remplacer la viande (dans un curry, dans un plat de pâtes ou dans des salades) mais elle peut aussi l&#39;accompagner (avec un poulet sauté, un émincé de porc ou une dinde au caramel par exemple). On l&#39;adore dans les gâteaux !</p>
<p>Provenance : Rhône-Alpes</p>
<p>Croc, c&#39;est avant tout une histoire de famille !<br>Olivier est dans le monde de l’agriculture biologique depuis pas mal d’années. Après le montage de l’épicerie bio lyonnaisen3 ptits pois et du groupement coopératif GRAP pour le soutien des acteurs du bio, il décide de revenir sur le terrain et de fabriquer lui-même des produits qui ont du goût !<br>Quand son frère lui a parlé du projet, Virginie a eu envie de mettre la main à la pâte ! C’est donc gonflée à bloc qu’elle embarque dans sa première expérience entrepreneuriat.<br>L&#39;entreprise est installée à Bussières, en plein cœur de la Loire. Il s’agit d’une ancienne ferme qu&#39;ils ont transformé en atelier de production à la force de leurs petits bras, afin d’en faire le lieu idéal pour concocter leurs petites pépites avec passion !<br>Après avoir travaillé dans de grandes entreprises, Olivier et Virginie ont pris de conscience de leurs conditions de travail et des orientations que prenaient ces géants de l&#39;entreprise. Ils ont alors eu besoin de retrouver une échelle plus humaine, de donner un sens à leur travail en accord avec leurs valeurs. Alors, ils ont fait le pari de se dire qu’il valait mieux gagner moins en respectant la terre et l’humain, plutôt que de gagner beaucoup en se rendant malade. Et c’est là que le bio est entré en jeu !<br>Et oui, le bon, ça commence par des produits sains ! Pas d’engrais, pas de pesticides, pas d’insecticides ! Voilà donc plus de 10 ans qu&#39;ils défendent le bio, le goût, le bon, le gourmand ! Et pour ça, ils travaillent avec des gens qui partagent ce même amour comme Keramis, Senfas ou encore Guyapi.<br>Croc travaille en accord avec les principes du commerce équitable. En effet, ils s&#39;appuient sur des chaînes commerciales plus courtes, c’estuaire avec moins d’intermédiaires. Une condition indispensable pour que chacun (du producteur au distributeur) gagne sa vie correctement et que le consommateur paye son produit au prix juste. C’est pourquoi un maximum de leurs produits sont labellisés équitables. Cela signifie qu&#39;ils les achètent, à un prix supérieur au prix du marché et que les producteurs reçoivent en plus une prime de développement de 15% supplémentaire.<br>CROC, travaille actuellement avec GEBANA Burkina Faso. Aujourd’hui, c&#39;est 457 personnes qui travaillent sur les deux sites de GEBANA Burkina Faso et 3250 familles de paysans qui profitent d’un débouché garanti à long terme et de prix de l’agriculture biologique et du commerce équitable pour leurs produits ainsi que de formations en agriculture biologique.</p>
<p>Le décorticage des noix de cajou est principalement réalisé par les femmes, les hommes eux, ramassent les noix. Une grande partie du travail est manuelle, mais la partie nocive, c&#39;est-à-dire liée au contact de la résine, est faite avec des décortiqueuses mécaniques (machines). Les étapes manuelles sont liées au grillage (noix non ouverte) &quot;pluchage&quot; (après décorticage), au triage et au conditionnement.</p>

Afficher tous les détails