La Foire aux questions

Pourquoi n’y a-t-il pas toujours les produits que je cherche en stock ?

30 % de la production alimentaire est destinée à la poubelle. Alors que nous nous interrogeons sur des modes de production capable de nourrir 10 milliards de personnes en 2050, il nous semble plus approprié de faire des rotations dans nos produits. Peut-être que tes gateaux préférés sont au caramel, mais les chocolats sont également très appréciés !

Pour que :

- tout le monde ait à un moment donné son produit préféré

- optimiser le conditionnement (+ grosse quantité pour diminuer l’empreinte carbone), ou faciliter le travail du producteur,

- éviter les pertes,

nous faisons des rotations.

Néanmoins, n'hesite pas à nous faire part de tes produits 🤍 on penseras à les commander plus souvent !

Pourquoi n’y a-t-il pas tous les fruits et légumes que j’aimerais manger en hiver ?

Il y a plusieurs choses qui sont importantes pour nous : le respect de la saisonnalité, la traçabilité, l’impact de notre consommation !

Pour ces trois raisons, pour le moment, nous ne pouvons te proposer que des pommes en hiver, c’est le seul fruit de la région que nous pouvons conserver.

Nous n’avons pas la possibilité de tracer l’origine des autres fruits.

Bien entendu, c’est un non sens de consommer des fraises au mois de décembre sous prétexte qu’elles sont produites sous serre !

Faites-vous des envois ?

Malheureusement non. Notre modèle est basé sur une sélection locale pour faire travailler notre écosystème. Nous proposons des produits de première nécessité, tu devrais les trouver dans ton épicerie On sait, que tu as très envie de camembert Normand, et bien… viens nous voir en Normandie 🙂

Quant au percarbonate de soude (car oui, toutes les semaines, on reçoit un mail pour une expédition de percarbonnate de soude) on est assez sûr qu’il y en a dans une droguerie, ou dans un magasin de bricolage, non loin de chez toi !

Si tu es bien Normand, on a déjà trois points de retraits pour toi :

- Le Local, rue de la cotonnière

- Au Moho, dans le centre-ville de Caen

- Bayeux, sur la station Esso.

Il n’y a rien à côté de chez toi, mais tu connais un commerçant qui serait prêt à nous accueillir pour faire un point relais ? Mets nous en contact 😉

Est-ce que je dois laver mes bocaux avant de les rapporter ?

Non, tous les contenants sont lavés chez nous, nous avons une super-machine, fait sur-mesure, qui nous permet de laver tous les contenants en 72° et 90° (température recommandée pour éliminer toutes les bactéries).

Néanmoins, on te demande de rincer tous les contenants de produit laitier (yaourts, fromages, laits,…). En effet, c’est plus agréable pour la personne qui nettoie et parfois, lorsque que ce n’est pas pré-nettoyé, nous ne pouvons plus récupérer le bocal (ce qui n’est pas l’objectif).

Faites-vous des livraisons ?

Nous avons choisi de te proposer des points de retraits pour ne pas te contraindre à rester chez toi. Aujourd’hui, tu peux récupérer ta commande :

  • Au local, en périphérie de Caen
  • Au Moho, dans le centre-ville de Caen
  • À Bayeux, sur la station Esso.

J'ai des mythes ! Je fais quoi ?

Bon ! Ce n'est pas fun... Mais ça arrive. Les mythes sont friands des produits bio (tu te doutes que l'absence de pesticides leur convient bien).

Normalement, si les produits sont dans des bocaux et bien fermés, tu n'as pas de risques de contamination. En revanche, si c'est un sac, elles font leurs oeufs à travers du sac.

De ton côté, si tu as un doute, il faut que tu nettoies toute la cuisine, les placards, TOUT !

Il faut aussi que tu nous envoies une photo de l'étiquette du bocal, afin que l'on avertisse les producteurs et les autres clients.

Bon courage... 😨

Vrac ou Zéro-déchet ?

C’est LE grand débat ! Vrac, tu choisis les quantités que tu veux et tu les mets dans le contenant que tu veux (comme un sac plastique que tu pourras jeter arrivé chez toi 🤔). Zéro déchet, et bien… pas de déchets (enfin le moins possible pour être honnête), les produits sont dans des contenants réutilisables et consignés.

On a fait le choix de ne pas proposer de vrac. En effet, dès que l’on reçoit un produit, on le conditionne direct. Cela nous permet de mieux gérer la qualité, la traçabilité et l’hygiène !

La qualité : en effet, prenons l’exemple des noix de cajou, lorsqu’elles sont dans une trémie (en vrac) elles peuvent se ramollir au contact de l’oxygène. Chez nous, pas de souci, une fois dans son bocal (hermétique) personne ne l’ouvre (le bocal..).

La traçabilité : quand on reçoit un produit, on le conditionne tout de suite. Il n’y a qu’un seul numéro de lot. S’il y a le moindre problème, on peut très facilement remonter sur la chaine !

L’hygiène : lorsque l’on conditionne un lot de farine, on conditionne que ça, ensuite, on lave tout le matériel avant de conditionner un autre produit ou un autre lot et ainsi qu’il n’y ait pas de contamination croisée.

On n'a pas répondu à une de tes questions ?