Objectif  : une démarche plus durable

Objectif : une démarche plus durable

15 October 2022Axelle VERMOESEN

Une démarche durable, c'est sommes tout assez global, mais ce qui nous oblige à être complet.e !!

Une agriculture durable

Chaque producteur est choisi avec soin ! Avant de rentrer un produit, on part rencontrer des producteurs pour mieux les connaitre et comprendre leur approche globale de leur production. On échange sur leur pratique, leur philosophie...

On a donc des producteurs avec un label bio et d'autres non. On estime qu'il y a plein de pratiqueS qui sont durables sans que le producteur AIT un label bio. On veut pouvoir te donner les clés pour comprendre d'où viennent tous les produits.

Le zéro déchet

Si côté vie perso, le zéro déchet, c'est super simple, côté entreprise... on a encore un peu de travail ! Nous recevons des palettes bien emballées dans du plastique ou des cartons avec beaucoup de papier pour protéger les produits. Pour certains produits, on ne peut se passer d'emballage, on reçoit des factures papiers et on imprime des bons de livraison... Même si notre poubelle de tout venant ne se remplit pas très vite.

Nos fausses excuses :

  • Nous imprimons les bons de livraison pour limiter au maximum le risque d'erreur et d'oubli.
  • On propose des flyers et des affiches pour pouvoir communiquer sur le projet.

Les points positifs

On a déjà bien avancé dans la démarche :

  • Tout le matériel que l'on utilise pour le conditionnement est réutilisable : tablier, bandeau pour les cheveux, torchons, lavettes… Le soir, ça part dans le panier et hop à laver ! (sauf les gants ! On n'a pas encore de gants pour l'alimentaire réutilisables...)
  • On met des choses assez improbables dans des bocaux : le fromage, les légumes (comme la salade, les épinards, les choux de Bruxelles...) Et finalement, on se rend compte que l'on peut se passer des emballages sur pas mal de produits :)

Les invendus

C'est toujours un grand enjeu dans l'agroalimentaire, que fait-on des invendus ? Et on est plutôt fièr.e.s, chez nous, c'est une problématique moindre, on a très peu d'invendu ou de perte, mais il y a quand même un peu...

Comment on fait pour réduire les invendus ?

  • Meilleure rotation : tu as surement remarqué qu'on ne te propose pas toujours les mêmes yaourts ou biscuits. J'ai fait le choix de tourner pour que tout le monde puisse avoir sa saveur préférée à un moment donné, mais sans pour autant surstocker au risque de perdre. Cette gestion nous permet de te proposer plus de produits, et de faire varier les plaisirs.
  • "À sauver" : dans la catégorie à sauver on te met tous les produits à DDM courte, ils sont à prix très réduits (on ne gagne vraiment pas d'argent avec ces produits). Mais cette catégorie est très importante pour nous, tous les produits que tu choisis à cet endroit nous évite de perde de l'argent (et pour une petite structure comme nous, c'est important).
  • Trop tard : et parfois... c'est trop tard, on ne peut plus vendre le produit. Dès que possible, on se répartit les produits dans l'équipe :) Mais tu fais peut-être partie des chanceux à qui on donne des produits parce qu'on ne va pas pouvoir les utiliser et que l'on a le cœur fendu (enfin on est très content quand tu repars avec le produit !)

Le numérique dans tout ça ?

Tu n'es pas sans savoir que l'impact carbone du numérique est loin d'être neutre... alors avec un e-commerce malgré tous les efforts que l'on fait pour réduire notre impact carbone : on a un site internet, une page Facebook, un compte Instagram, une page YouTube, et même un compte tiktok. Oui pour être connu il faut être vu et produire un contenu digital.

(Mais quand tu parles de nous autour de toi, c'est mieux 😊)

Et maintenant ?

Enjeux Ce que l'on fait Pour aller plus loin
Une agriculture durable On rencontre tous les producteurs, on les présente sur le site, on les filme... On a bien conscience que tu te bases sur la confiance que tu as envers moi. Créer une charte d'engagement, reprenant nos points clés, nos besoins, nos convictions...
Produit emballé ? Glace, viande, camembert, produit ménager. Certains produits sont emballés :
Pour la glace, nous avons fait le choix de travailler avec un acteur local et qui met en avant une démarche durable.
La viande, pour des questions de sécurités alimentaires, on la préfère emballée.
Le camembert cela fait partie du label.
Nous recevons une grande partie des produits ménagers dans des sacs kraft (ce qui est un moindre mal) mais ce n'est pas encore parfait. Pour ces produits, nous devrions les conditionner devant vous. Aujourd'hui pour des questions de logistique, on ne peut pas encore proposer ce services.
Le zéro déchet - les commandes Pour nos commandes, on privilégie les livraisons faites en directe par les grossistes, on essaye de faire des grandes quantités. On réutilise les cartons On souhaite développer une nouvelle offre pour nous permettre de mieux valoriser notre stock de gros conditionnement et mieux valoriser l'envoi des commandes.
Les bons de livraison Pour chacune de nos commandes, on essaye de maximiser nos bons de livraisons (impressions de plusieurs pages sur une page, recto / verso) Dématérialiser la préparation de commandes sur les BL
Les Invendus Pour le moment, on les donne aux clients ou on les consomme On souhaiterait mettre en place une association avec une association humanitaire pour les donner !
Le numérique Passer à un hébergeur vert
Réduire la qualité des images
Améliorer notre design pour faciliter l'expérience,
...
On a un gros chantier à faire de ce coté là !

More articles